Haut-Katanga:OLPA prend acte de la libération de deux journalistes à Kasenga

OLPA prend acte de la libération de Kizito Kapesa et Gilbert Safari, respectivement directeur des programmes et journaliste à Radio Télévision communautaire Luapula (RTCL) émettant à Kasenga, territoire situé à 220 kms de Lubumbashi, chef-lieu de la province du Haut-Katanga, au sud-est de la République démocratique du Congo (RDC).

Les journalistes ont été libérés, le 31 mars 2019 dans la soirée, après 48 heures de détention à la prison centrale de Kasenga grâce à l’intervention de M. Freddy Kasoba, président de l’Assemblée provinciale du Haut-Katanga.

Pour rappel, Kizito Kapesa et Gilbert Safari ont été invités à se présenter, le 30 mars 2019 au bureau du Commissariat de la police nationale congolaise (PNC/Kasenga). Arrivés sur le lieu, ils ont été soumis à un interrogatoire serré de plus de 3 heures par un officier de police judiciaire qui les a inculpés du chef de dénonciation calomnieuse pour avoir diffusé, au cours du journal parlé des 26 et 27 mars 2019, un reportage sur les tracasseries policières à Kasomeno, village situé à 70 kms de Kasenga. Ils ont été transférés le même jour à la prison centrale de Kasenga sans être présenté devant un magistrat.

Tout en prenant acte de cette libération, OLPA condamne cette interpellation injustifiée des journalistes qui n’ont fait qu’exercer leur travail. OLPA appelle les autorités à faire cesser ces actes d’intimidation à l’endroit des médias et rappelle le ferme engagement pris par le président de la république, le 24 janvier 2019, de faire de la presse un véritable quatrième pouvoir.

 

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*