Ituri: OLPA prend acte de la libération d’un journaliste à Bunia

OLPA prend acte de la libération de Franck Asante, correspondant de Top Congo FM à Bunia, chef-lieu de la province de l’Ituri, à l’Est de la République démocratique du Congo (RDC).

Le correspondant de Top Congo FM, station privée de radio émettant à Kinshasa, a été libéré le 1er septembre 2019 à 9 heures (heure locale), après deux jours de détention au cachot de l’Etat-major de la section opérationnelle des Forces Armées de la République démocratique du Congo (FARDC) en Ituri.

A titre de rappel, le journaliste a été interpellé, le 30 août 2019, par le lieutenant Jules Ngongo, porte-parole de la section opérationnelle des FARDC en Ituri. C’était au moment où il se rendait au bureau du gouverneur pour effectuer un reportage. Le journaliste a été conduit au cachot du commandement  opérationnel des FARDC où il a été placé en détention.

Le 31 août 2019, il a été entendu sur procès-verbal par un Officier de Police Judiciaire (OPJ) qui l’a accusé d’insurrection pour avoir publié sur son compte Facebook un avis de recherche lancé par l’Etat-major des FARDC en Ituri.

Sans se prononcer sur le fond de cette affaire, OLPA prend acte de cette libération et déplore la procédure irrégulière ayant conduit à l’interpellation du journaliste.

OLPA espère que la section opérationnelle des FARDC en Ituri ne ménagera aucun effort pour préserver la liberté de presse garantie par les instruments juridiques nationaux et internationaux relatifs aux droits de l’homme.

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*