Kinshasa: OLPA condamne l’interpellation d’un journaliste par la police

OLPA condamne vigoureusement l’interpellation de Ben Bukasa, journaliste de Congoprofond.net, un site d’informations basé à Kinshasa.  Il a été interpellé, le 10 novembre 2018, par des éléments de la Police de circulation routière (PCR), au moment où il prenait des images sur une altercation entre éléments de PCR et un automobiliste sur Kasavubu, une artère très fréquentée de Kinshasa.

Ces agents ont molesté le journaliste après avoir confisqué son matériel de travail et l’ont conduit au sous-commissariat de la Police du marché Gambela Koweit.

Le journaliste Ben Bukasa de Congoprofond.net

Le journaliste a été accusé de prendre des images « sans ordre de mission » et de « vouloir attenter à la dignité des policiers de roulage ». Après plus de deux heures de privation de liberté, Ben Bukasa a été libéré après avoir payé une somme de 10.000 FC (Dix mille francs congolais), et les images du reportage ont été supprimées.

Eu égard à ce qui précède, OLPA condamne cette interpellation injustifiée d’un journaliste en plein exercice de son métier et déplore, par ailleurs, la méconnaissance par les forces de police de la loi du 22 juin 1996 fixant les modalités d’exercice de liberté de presse en RDC. Cette interpellation viole la loi et les instruments
juridiques internationaux relatifs aux droits humains.

Par voie de conséquence, OLPA appelle les autorités policières à sensibiliser les forces de police à protéger les professionnels de la presse dans l’exercice de leur travail

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*