Nord-Kivu: OLPA condamne l’interpellation d’un journaliste à Goma

OLPA condamne l’interpellation de Justin Kabumba, correspondant du site d’informations Congo Synthèse à Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu, à l’Est de la République démocratique du Congo (RDC).

Le journaliste qui est également correspondant d’Afrique Média TV émettant à Douala (Cameroun), a été interpellé le 27 février 2019 dans l’avant-midi par un groupe d’agents de la Police nationale congolaise (PNC/Goma). C’était au moment où il couvrait un rassemblement des militants de LUCHA (Lutte pour le changement), un mouvement pro-démocratie qui protestaient  contre la recrudescence de l’insécurité dans la ville de Goma.

Le journaliste a été embarqué de force à bord d’une jeep de la police et conduit à la Maison communale de Karisimbi, où il a été privé de liberté pendant plus d’une heure. Ces agents reprochaient au journaliste le fait de prendre les images sur une altercation entre policiers et manifestants. Il a été relâché après l’intervention d’un officier supérieur de la police.

Eu égard à ce qui précède, OLPA condamne cette interpellation d’un journaliste en plein exercice de son métier. Cet acte constitue une entrave à la liberté de presse garantie par la législation congolaise et les instruments juridiques internationaux relatifs aux droits de l’homme.

Par conséquent, OLPA appelle les membres des forces de sécurité à protéger les professionnels de la presse dans le cadre de leur travail.

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*