Actualités

Nord-Kivu: OLPA condamne l’interpellation d’un journaliste à Goma

OLPA condamne l’interpellation de Justin Kabumba, correspondant du site d’informations Congo Synthèse à Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu, à l’Est de la République démocratique du Congo (RDC).

Le journaliste qui est également correspondant d’Afrique Média TV émettant à Douala (Cameroun), a été interpellé le 27 février 2019 dans l’avant-midi par un groupe d’agents de la Police nationale congolaise (PNC/Goma). C’était au moment où il couvrait un rassemblement des militants de LUCHA (Lutte pour le changement), un mouvement pro-démocratie qui protestaient  contre la recrudescence de l’insécurité dans la ville de Goma.

Le journaliste a été embarqué de force à bord d’une jeep de la police et conduit à la Maison communale de Karisimbi, où il a été privé de liberté pendant plus d’une heure. Ces agents reprochaient au journaliste le fait de prendre les images sur une altercation entre policiers et manifestants. Il a été relâché après l’intervention d’un officier supérieur de la police.

Eu égard à ce qui précède, OLPA condamne cette interpellation d’un journaliste en plein exercice de son métier. Cet acte constitue une entrave à la liberté de presse garantie par la législation congolaise et les instruments juridiques internationaux relatifs aux droits de l’homme.

Par conséquent, OLPA appelle les membres des forces de sécurité à protéger les professionnels de la presse dans le cadre de leur travail.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Bouton retour en haut de la page