Nord-Kivu: OLPA prend acte de la libération d’un journaliste à Kiwanja

OLPA prend acte de la libération de Kefa Kengete, journaliste à Radio Communautaire Ushirika (RACOU), émettant à Kiwanja, cité située à 73 kms au nord de Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu à l’Est de la République démocratique du Congo (RDC).

Le journaliste a été remis en liberté, le 3 mai 2019 après  24 heures  de détention au Cachot de la Police Nationale Congolaise (PNC/ Kiwanja). Tous ses effets confisqués ont été restitués.

A titre de rappel, Kefa Kengete a été interpellé, le 2 mai 2019, par la Police de Kiwanja, alors qu’il se rendait au bureau de la police pour vérifier une information sur un avis de recherche qui aurait été émis à son encontre par la police sur ordre de M. Justin Mukania, administrateur du territoire de Rutshuru.

Le journaliste a été entendu sur procès-verbal pendant 20 minutes par un officier de police judiciaire qui l’a accusé d’outrages à l’autorité territoriale pour avoir publié dans un groupe WhatsApp que les autorités de Kiwanja seraient impliquées dans la vague des kidnappings des civils à Rutshuru. Kefa Kengete a rejeté les accusations de la police, avant d’être placé en détention et soumis à de mauvais traitements.

Cinq jours auparavant, le journaliste avait diffusé, lors du journal parlé, une information sur le kidnapping d’un préfet de l’Institut Katundwe et du directeur l’Ecole primaire Rugabo, et des réactions critiques des auditeurs sur la situation sécurité fragile à Rutshuru. L’Administrateur de territoire en colère, avait contacté le journaliste au téléphone et promis des poursuites judiciaires à son encontre.

Tout en prenant acte de cette libération du journaliste, OLPA condamne une interpellation arbitraire et de mauvais traitements subis par ce dernier, au mépris des principes de la bonne administration de la justice et de la liberté de la presse garantis par les instruments juridiques nationaux et internationaux relatifs aux droits de l’homme.

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*