OLPA condamne l’interpellation de deux journalistes à Kinshasa

OLPA condamne  l’interpellation de Dieudonné Sidia et de Yannick Bilamu respectivement journaliste et cameraman à Radio télévision Groupe l’Avenir (RTGA), station privée de télévision émettant à Kinshasa, capitale de la République démocratique du Congo (RDC).

Dieudonné Sidia et Yannick Bilamu ont été interpellés, le 9 juin 2020, par des agents de la Police nationale congolaise (PNC) commis à la sécurité du marché central de Kinshasa, sur ordre M. Guy-Michaux Owadjo, administrateur de ce marché, qui reproche à Dieudonné Sidia de critiquer régulièrement M. Gentiny Ngobila, gouverneur de la ville de Kinshasa, au cours de l’émission intitulée « Coup d’œil sur l’environnement », présentée par le journaliste.

L’interpellation est intervenue après que les journalistes eurent tenté d’effectuer un reportage sur un rassemblement des commerçants du marché central de Kinshasa exigeant la reprise immédiate des activités au sein de cette place de négoce. Ils ont été conduits manu militari au bureau du Gouverneur qui n’a pas reconnu avoir donné l’ordre d’interpeller les journalistes. Ils ont été libérés après 4 heures de privation de liberté.

Eu égard à ce qui précède,  OLPA condamne cette interpellation des professionnels des médias en plein exercice de leur travail. Il s’agit manifestement d’un excès de zèle susceptible de porter gravement atteinte à la liberté de la presse garantie par la législation congolaise et les instruments juridiques internationaux relatifs aux droits de l’homme.

En conséquence, OLPA exhorte l’autorité provinciale de Kinshasa à interdire formellement la répétition de tels actes et de favoriser l’exercice de la liberté de presse sur toute l’étendue de la capitale Kinshasa.

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*