Actualités

OLPA condamne l’interpellation de trois journalistes à Kinshasa

L’Observatoire de la Liberté de la Presse en Afrique (OLPA), organisation indépendante de défense et de promotion de la liberté de presse, condamne l’interpellation de Grâce Shako, Bertin Mukanga et Alba Mbengo respectivement journaliste, cameraman et réalisateur à Média Business Télévision (MB TV), station privée de télévision émettant à Kinshasa, capitale de la République du Congo (RDC).

Les journalistes ont été interpellés, le 5 juillet 2021 en fin d’après-midi, par un groupe d’éléments de la Police nationale congolaise (PNC/Kinshasa) alors qu’ils interviewaient les vendeuses à la sauvette dans la commune de Ngaliema dont les étals ont été brûlés par la police.

Les journalistes ont été embarqués à bord d’un véhicule puis conduits au sous commissariat de la police de Ngaliema où ils ont été verbalisés par un Officier de police judiciaire (OPJ). Lors de leur audition, ils ont été accusés d’avoir filmé des opérations de police sans autorisation préalable de la hiérarchie. Les journalistes ont été relaxés après une heure de privation de liberté.

De ce qui précède, OLPA condamne vigoureusement cette interpellation injustifiée des professionnels de la presse en plein exercice de leur métier. Il s’agit manifestement  d’une atteinte à la liberté de presse garantie par la législation congolaise et les instruments juridiques internationaux relatifs aux droits de l’homme.

Par voie de conséquence, OLPA exhorte le Commissaire provincial de la police à sensibiliser ses agents à la protection du personnel des médias dans le cadre de leur travail.

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Bouton retour en haut de la page