OLPA prend acte de la libération des journalistes à Kinshasa

OLPA prend acte de la libération de Jean-Jacques Kabeya, de Doya Mayi, de Ruth Musau et de Freitas Bamaku tous journalistes à Kin Lartus, un magazine d’informations générales diffusé sur plusieurs chaînes de télévision émettant à Kinshasa.

Ils ont été libérés, le 26 juillet 2018 dans la soirée, après paiement d’une caution d’environ 300$ Us (trois cent dollars américains).

Pour rappel, quatre journalistes du magazine Kin Lartus ont été interpellés, le 25 juillet 2018 par un groupe d’agents de la Police nationale congolaise (PNC/Kinshasa) ayant pris d’assaut les locaux du magazine à la suite d’une plainte de dame Pepito Kilala, promotrice d’un magazine concurrent appelé Kilartus, accusant les responsables de Kin Lartus de concurrence déloyale et d’utilisation abusive de son logo. OLPA a condamné la procédure cavalière ayant conduit à l’interpellation de ces journalistes.

 

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*