OLPA prend acte de la libération d’un journaliste à Kinshasa

OLPA prend acte de la libération d’Achico Ngaya, éditeur de l’hebdomadaire les Nouvelles du soir, paraissant à Kinshasa, capitale de la République démocratique du Congo (RDC).

Le journaliste a été libéré, le 26 octobre 2019 après cinq jours de détention et versement d’une caution de 495.000 Francs congolais (l’équivalant de 300 dollars américains). Le Parquet lui a intimé l’ordre de ne pas sortir de la ville et de se présenter chaque mardi et vendredi devant le magistrat instructeur du dossier.

A titre de rappel, Achico Ngaya a été interpelé, le 21 octobre 2019 à son domicile de la commune de Kalamu par un groupe d’agents de la police judiciaire, porteurs d’un mandat d’amener émis par un magistrat du Parquet général près la Cour d’Appel de Kinshasa/Gombe. Il a été détenu dans plusieurs cachots de la police avant son transfèrement au Centre Pénitentiaire et de Rééducation de Kinshasa (CPRK).

Une interpellation consécutive à la publication par les Nouvelles du soir, dans son édition n° 142 du 9 août 2019, d’un article intitulé : « Ecobank sur les traces de la Biac : qu’est-ce qui se passe à Ecobank ? ». Dans cet article, le journal évoque les difficultés de trésorerie auxquelles la banque est confrontée à cause des interférences politiques, des pratiques maffieuses  et des décaissements illicites opérés par des cadres de cette institution bancaire au bord de la faillite.  Le journaliste a été inculpé d’imputations dommageables sans que l’identité réelle du plaignant ne soit révélée.

Tout en prenant acte de cette libération, OLPA désapprouve néanmoins la procédure cavalière ayant conduit à l’interpellation et à la privation de liberté de mouvement d’un journaliste. Ces actes peuvent constituer des atteintes graves au droit d’informer et d’être informé garanti par la législation nationale et les instruments juridiques internationaux relatifs aux droits humains.

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*