OLPA soulagé après la libération d’un journaliste à Kinshasa

OLPA est soulagé après la libération d’Eliezer Ntambwe, journaliste et présentateur de « Tokomi wapi ? », un magazine d’informations générales diffusé sur plusieurs chaînes de télévision émettant à Kinshasa.

Eliezer Ntambwe a été libéré, le 11 avril 2018, après 10 jours de détention au Centre Pénitentiaire et de Rééducation de Kinshasa (CPRK), suite au retrait de la plainte par Alphonse Ngoyi Kasanji, gouverneur de la province du Kasaï Oriental et au paiement d’une caution de 160.000 Francs congolais l’équivalent de 100 dollars américains.

Le journaliste est placé sous contrôle judiciaire et il est obligé de se présenter deux fois par semaine au Parquet général de Kinshasa/Gombe à 10 heures (heure locale) devant le magistrat instructeur.

Pour rappel, Eliezer Ntambwe a été interpellé, le 2 avril 2018 à son bureau, par deux agents en tenue civile se réclamant du Parquet général de Kinshasa/Gombe. Le journaliste a été embarqué à bord d’un véhicule puis conduit au cachot du Parquet de Grande instance de Kinshasa/Gombe.  Il a été entendu sur procès-verbal, le 3 avril 2018, par un substitut du procureur général.

Lors de son audition, le journaliste a été inculpé d’imputations dommageables à l’endroit d’Alphonse Ngoyi Kasanji, gouverneur de la province du Kasaï Oriental. Cette accusation est consécutive à la diffusion du magazine « Tokomi wapi ? », le 8 mars 2018 sur une chaîne locale de télévision Congoweb TV. Au cours de cette diffusion, les invités d’Eliezer Ntambwe alléguaient qu’Alphonse Ngoyi Kasanji aurait extorqué un diamant de 35 carats à un individu originaire de la province de Sankuru nommé Olomi Ohodi.

 

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*