OLPA surpris par l’interpellation d’un journaliste à Kinshasa

L’Observatoire de la Liberté de la Presse en Afrique (OLPA), organisation indépendante de défense et de promotion de la liberté de presse, est surpris par l’interpellation d’Israël Mutombo, présentateur de l’émission Bosolo na politik diffusée sur plusieurs chaînes de télévision émettant à Kinshasa, capitale de la République démocratique du Congo (RDC).

Le journaliste a été interpellé, le 15 avril 2021, par un groupe de personnes se réclamant de l’Agence nationale des renseignements (ANR) qui ont assailli le siège de Bosolo na politik au centre-ville de Kinshasa. Ils l’ont conduit à la direction générale de l’ANR où il a été entendu sur procès-verbal par un responsable de ce service.

L’interrogatoire a tourné autour de la diffusion de l’émission Bosolo na Politik du 12 avril 2021 au cours de laquelle le présentateur a fustigé le caractère dérisoire de la prime de 20 dollars américains perçus par les éléments des Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) au front à l’Est du pays et le non-respect du couvre-feu par les autorités du pays. Israël Mutombo a été libéré après six heures de privation de liberté.

De ce qui précède et sans se prononcer sur le fond de cette affaire, OLPA déplore l’interpellation cavalière du journaliste et appelle les responsables des services des renseignements au respect de la loi en la matière ainsi que des instruments juridiques nationaux et internationaux relatifs aux droits de l’homme.

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*