RDCongo: OLPA soulagé après la libération des journalistes à Kinshasa

OLPA exprime son soulagement après la libération de Yolande Kusaya et de Cédric Kidimbu, respectivement journaliste et cameraman à Radio Lisanga Télévision (RLTV), station privée émettant à Kinshasa, capitale de la République démocratique du Congo (RDC).

Yolande Kusaya et Cédric Kidimbu ont été libérés, le 20 juillet 2018, après 72 heures de détention au cachot du Parquet près le Tribunal de paix de Kinshasa/Kinkole sur ordre du Procureur de la République. 24 heures plutôt, Clarisse Tshishimbi, journaliste stagiaire à RLTV a recouvré sa liberté.

Pour rappel, les trois journalistes ont été interpellés, le 17 juillet 2018 au quartier Pêcheurs dans la commune de N’Sele par des éléments de la Police nationale congolaise (PNC). C’était au moment où les journalistes voulaient effectuer un reportage sur une concession querellée entre Monsieur Ikete Botedi et la Famille du chef coutumier Moleka.

Les journalistes ont été conduits au cachot du Parquet près le Tribunal de paix de Kinshasa/Kinkole, où ils ont été entendus sur procès verbal, le 18 juillet 2018, par un magistrat qui les a inculpés de « faux et usage de faux » après avoir traité leur ordre de mission de faux.

Eu égard de ce qui précède et sans se prononcer sur le fond de cette affaire, OLPA déplore néanmoins cette procédure ayant conduit à l’incarcération des journalistes par les autorités judiciaires, les empêchant de faire leur travail. Cette attitude est nature à porter gravement atteinte au droit d’informer et d’être informé garanti par la loi congolaise et les instruments juridiques internationaux relatifs aux droits humains.

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*