Actualités

Sud-Kivu: OLPA exige une enquête après blessure par balle des journalistes à Bukavu

L’Observatoire de la Liberté de la Presse en Afrique (OLPA), organisation indépendante de défense et de promotion de la liberté de presse, exige une enquête après blessure par balles de Crispin Murhula, de Jérémie Baraka et d’Ishara Masirika respectivement journalistes à la radio télévision Eka et à kivuavenir.com, station privée et média en ligne basés à Bukavu, chef-lieu de la province du Sud-Kivu à l’Est de la République démocratique du Congo (RDC).

Crispin Murhula,  Jérémie Baraka et Ishara Masirika ont été grièvement blessés par des projectiles et balles tirés par les éléments de la Police nationale congolaise (PNC/Bukavu).  C’était au moment où ils effectuaient un reportage  au siège de l’Assemblée provinciale du Sud-Kivu sur la séance plénière consacrée au vote de la motion de censure visant   le gouvernement de Théo Ngwabidje Kasi,  gouverneur de province. La police a tiré des projectiles et des balles pour empêcher les journalistes et les députés provinciaux d’accéder à l’Assemblée. Les journalistes s’en sont sortis avec des blessures au niveau des jambes. Ils ont été conduits d’urgence dans une formation médicale de la place pour des soins appropriés.

Tout en restant préoccupé par l’état de santé des journalistes, OLPA condamne cet acte et appelle les autorités compétentes à diligenter une enquête pour identifier leurs auteurs et les sanctionner conformément à la loi. 

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Bouton retour en haut de la page