Sud-Kivu: OLPA exige une enquête après la bastonnade d’un journaliste à Bukavu

OLPA exige une enquête après une bastonnade subie par Justin Mwamba, journaliste à Radio Télévision Ngoma ya Kivu (RTNK), station privée émettant à Bukavu, chef-lieu de la province du Sud-Kivu, à l’est de la République démocratique du Congo.

Justin Mwamba a été pris à partie, le 29 septembre 2018, par plusieurs agents de police, dans la commune de Kadutu à Bukavu. C’était au moment où il effectuait un reportage sur un rassemblement interdit par les autorités. Ce rassemblement communément appelé « Tribune d’expression populaire »,  a été organisé par une structure locale dénommée Société civile de M’kasi et avait pour but d’échanger avec la population sur l’insécurité qui sévit dans la ville de Bukavu.

Le journaliste a été passé à tabac sur ordre d’un officier supérieur de la police, en dépit du fait qu’il s’est présenté comme journaliste. Il s’en est sorti avec une blessure au niveau de la bouche.

Eu égard à ce qui précède, OLPA condamne cette bastonnade infligée à un journaliste en plein exercice de son travail. Cet acte viole non seulement l’Edit N°001/2016 du 10 février 2016 portant protection des défenseurs des droits de l’homme et des journalistes en province du Sud Kivu mais aussi les instruments juridiques internationaux relatifs aux droits de l’homme.

Par conséquent, OLPA exige l’ouverture d’une enquête pour que les auteurs de ce forfait ne restent pas impunis.

OLPA exhorte le pouvoir public provincial à garantir la sécurité des journalistes sur toute l’étendue de la province du Sud Kivu.

 

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*