Sud-Kivu: OLPA préoccupé par la santé d’un journaliste à Bukavu

L’Observatoire de la Liberté de la Presse en Afrique (OLPA), organisation indépendante de défense et de promotion de la liberté de presse, exprime sa vive préoccupation sur l’état de santé de William-Pascal Boji, journaliste à radio Canal Futur, station privée émettant à Bukavu, chef-lieu de la province du Sud-Kivu, à l’Est de la République démocratique du Congo (RDC).

Le journaliste a été soumis à une bastonnade par des agents de la Police nationale congolaise (PNC/Bukavu) dépêchés au terrain Funu de Bukavu pour disperser un rassemblement populaire, le 18 avril 2021. Alors qu’il effectuait son reportage sur un meeting organisé par un groupe des députés provinciaux signataires d’une motion contre M. Theo Ngwabidje, gouverneur de province du Sud Kivu, le journaliste a été subitement traîné au sol par des policiers qui lui ont administré plusieurs coups de poing et pierres au niveau de la poitrine et du pied.

Il s’en est sorti avec de graves lésions à la poitrine et conduit d’urgence dans un centre de santé pour des soins appropriés. Son matériel de travail (téléphone, dictaphone) a été endommagé puis perdu.

Au regard de ce qui précède, OLPA condamne les mauvais traitements subis par un journaliste en plein exercice de son métier. Il s’agit manifestement d’une atteinte grave à la liberté de presse garantie par la législation congolaise et les instruments juridiques internationaux relatifs aux droits de l’homme.

En conséquence, OLPA exige une enquête pour élucider les circonstances de cet acte afin  que les auteurs soient sanctionnés conformément à la loi.

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*