Actualités

Sud-Kivu: OLPA préoccupé par la sécurité d’un journaliste à Luberizi

L’Observatoire de la Liberté de la Presse en Afrique (OLPA), organisation indépendante de défense et de promotion de la liberté de presse, exprime sa vive  préoccupation sur la sécurité de Godefroid Ametumwa Byamungu, directeur à Radio communautaire Sauti ya Amani (RCSA), station émettant à Luberizi, dans le territoire d’Uvira à 248 kms de Bukavu, chef-lieu de la province du Sud-Kivu, à l’est de la République démocratique du Congo (RDC).

Le journaliste reçoit plusieurs appels téléphoniques provenant de M. Kijangala, chef du groupe armé Maï-Maï Kijangala, depuis le 3 mai 2022, le menaçant de représailles. Ces menaces sont consécutives à la diffusion, le 1er mai 2022, d’une information faisant état de la perte d’un bastion de cette milice située aux moyens plateaux d’Uvira après des combats avec les Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC).

Fou de rage, le chef milicien a intimé l’ordre au journaliste de faire un démenti sur cette information et de diffuser la nouvelle selon laquelle les forces loyalistes auraient subi des revers et de deux de leurs seraient capturés (un lieutenant et un adjudant chef), menaçant de tuer le journaliste si sa radio ne diffuse pas ce démenti.

De ce qui précède, OLPA reste préoccupé par cette situation qui empêche le journaliste de vivre et travailler paisiblement. OLPA condamne ces menaces de représailles qui portent gravement atteinte au droit d’informer et d’être informé garanti par les instruments juridiques nationaux et internationaux relatifs aux droits de l’homme.

Par conséquent, OLPA appelle les autorités du Sud-Kivu à garantir la sécurité et la protection du journaliste, sans oublier de mettre hors d’état de nuire l’auteur de ces menaces.

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Bouton retour en haut de la page