Sud-Kivu: OLPA stupéfait par l’interpellation de deux journalistes à Bukavu

OLPA est stupéfait par l’interpellation de Ronely Ntibonera et Ghislain Watongoka respectivement journalistes à Radio SVEIN (Service de vigilance pour l’épanouissement congolais) et à Radio télévision Ngoma ya Kivu (RTNK) deux stations privées émettant à Bukavu, chef-lieu de la province du Sud-Kivu, à l’Est de la République démocratique du Congo (RDC). Ils ont été interpellés, le 7 juillet 2018 à 10 heures (heure locale) par quatre agents dont deux en tenue militaire et d’autres en tenue civile, peu après avoir interviewé M. Jacques Biringanine, héritier d’une concession familiale querellée située au centre-ville de Bukavu.

Ces agents ont molesté les journalistes après avoir confisqué leur camera et  téléphones portables. Ronely Ntibonera et Ghislain Watongoka ont été conduits au bureau de M. Roger Wavara, auditeur supérieur militaire de Bukavu, qui a ordonné leur remise en liberté et la restitution du matériel confisqué après une brève audition.

Sans entrer au fond de cette affaire, OLPA condamne l’interpellation des journalistes et les mauvais traitements subis par eux. Il s’agit manifestement d’une atteinte au droit d’informer et d’être informé garanti par l’arsenal juridique congolais et les instruments juridiques internationaux relatifs aux droits de l’homme.

Par voie de conséquence, OLPA exhorte les autorités de la province du Sud-Kivu à assurer la protection des journalistes dans le cadre de leur travail.

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*