Tshopo: OLPA exige une enquête après l’agression d’un journaliste à Kisangani

OLPA exige une enquête sérieuse après l’agression d’Aristide Boyela, journaliste à la station provinciale de la Radio Télévision Nationale Congolaise (RTNC), émettant à Kisangani, chef-lieu de la province de Tshopo, au nord-Est de la République démocratique du Congo (RDC).

Aristide Boyela a été agressé, le 3 septembre 2018 dans la soirée, par deux hommes en tenue civile non autrement identifiés au quartier Plateau Boyoma dans la commune de Makiso. C’était au moment où il revenait de sa rédaction.

Ses assaillants lui reprochaient d’avoir reçu M. Jean-Louis Alafu, maire de la ville de Kisangani, au cours du journal parlé du 3 septembre 2018 à 6 heures. Au cours de cette édition, le maire de la ville encourageait les parents d’élèves à envoyer leurs enfants à l’école, démentant les rumeurs appelant à la tenue d’un rassemblement pacifique que des mouvements citoyens comptaient organiser dans la ville de Kisangani pour exprimer leur désapprobation sur l’utilisation de la machine à voter lors du scrutin du 23 décembre 2018.

Après avoir été soumis à un passage à tabac, le journaliste a eu la vie sauve grâce à un passant qui a tenté d’identifier les agresseurs avec une lampe-torche. Les deux assaillants ont disparu dans la nature et le journaliste s’en est sorti avec de fortes douleurs au dos.

De ce qui précède, OLPA dénonce cette agression brutale d’un journaliste. Il s’agit manifestement d’un acte d’intolérance politique qui porte gravement atteinte à la liberté de presse garantie par la loi congolaise et les instruments juridiques internationaux relatifs aux droits de l’homme.

Par conséquent, OLPA exhorte les autorités de la province de Tshopo en général, et de la ville de Kisangani, en particulier, à diligenter une enquête sérieuse pour que les auteurs de cette agression soient déférés devant les instances judiciaires compétentes.

 

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*